Comment conduire harmonieusement un tandem ?

Pour ceux qui aiment les balades à vélo à deux, la pratique du tandem est une véritable expérience de partage. Le respect de quelques règles de pilotage très simples, permettent de pratiquer le tandem en parfaite harmonie. Tandem classique, tandem VTT, tandem parent/enfants, tandem électrique, il ne reste qu’à faire votre choix.

Enfourcher un tandem pour la première fois

Tout le monde peut conduire un tandem, il suffit de respecter quelques règles simples. Le pilote se met debout et met la pédale en place pour assurer un bon départ. Un tandem est plus lourd qu’un vélo normal, ce qui est particulièrement perceptible lors du freinage – une longue distance de freinage doit être prise en compte. Évitez autant que possible les freinages brusques, surtout tant que vous êtes encore inexpérimenté. S’il s’agit de votre première expérience, essayez d’abord de conduire le tandem seul pour apprendre à maitriser la direction, le rayon de braquage et le comportement du vélo au freinage. Le pilote se tient au-dessus du vélo et le maintient stable et droit jusqu’à ce que le passager soit monté et que ses pieds soient fermement posés sur les pédales. Afin de nuire le moins possible à l’équilibre, le passager arrière garde les pieds en l’air même lors de courts arrêts.

Communiquer et faire confiance à son coéquipier

Conduire un tandem harmonieusement exige un bon esprit d’équipe. Les équipes de tandem bien rodées se comprennent sans mots, mais les débutants devront probablement communiquer en cours de voyage. Démarrage, changement de vitesse, arrêt, manœuvres spéciales ou même arrêt du pédalage, il vaut mieux tout annoncer afin de rendre les processus fluides et harmonieux. Il faut réduire la pression sur les pédales avant de changer de vitesse et s’arrêter de pédaler avant de freiner. Comme pour un vélo normal, il faut d’abord freiner la roue arrière, puis appliquer le frein sur la roue avant. Il faut s’écarter de la selle lorsque vous vous arrêtez pour garder le vélo stable.

Maitriser le tandem

En principe, on apprend à conduire un tandem en peu de temps. C’est le conducteur avant, qui contrôle le tandem. Le passager suit tous les mouvements. Il ne doit en aucun cas se coucher contre la courbe, car cela rend la conduite beaucoup plus difficile pour le pilote. À l’inverse, le conducteur avant ne doit initier aucun effort en solo. C’un comportement inopiné (voire une mauvaise communication) frappe le partenaire de manière inattendue.

Le vélo pour la ville : droit ou « hollandais » : agréable et confortable pour les trajets courts
VTT tout-suspendus : leurs particularités